Comment identifier les plantes médicinales ?

Comment identifier les plantes médicinales ?

Beaucoup de plantes recèlent des composés végétaux qui ont des vertus thérapeutiques et médicinales. C’est pourquoi certains nombres de végétaux et arbustes ont une activité pharmacologique. Il convient toutefois de savoir que toutes les plantes ne sont pas bénéfiques pour la santé. Certaines provoquent des accidents toxiques, parfois mortels. Pour éviter les mauvaises surprises, il est prudent de ce fait de bien identifier les plantes médicinales.

Identification botanique des plantes médicinales

Pour éviter qu’un remède phytothérapie présente un risque de toxicité, il est indispensable d’utiliser uniquement des plantes médicinales. Mais comment les reconnaître ? Pour résoudre ce problème, il convient de recourir à une identification botanique. Ce procédé se réfère à deux descriptions : macroscopique et microscopique.

  • L’examen macroscopique consiste à analyser l’ensemble des éléments de la plante. L’observation permet d’examiner la morphologie, le goût, la couleur du végétal. À cela s’ajoute le degré de pureté ainsi que les altérations : humidité, traces d’utilisation de solvants. S’il s’agit des écorces de la plante, il faut tenir compte de la cassure plus ou moins fibreuse du tronc. Lorsque les produits naturels sont à extraire des feuilles d’un arbre, l’examen porte sur la couleur, les nervures ainsi la présence de duvet et de pétiole.
  • L’examen microscopique a pour but d’identifier une drogue végétale. L’analyse se fait sur la partie utilisée à des fins thérapeutiques comme les feuilles, les racines ou encore les tiges.

Études des composants chimiques des plantes

Les plantes produisent un élément dit « drogue végétale » qui leur permet de contrôler leur environnement. Pour identifier une plante médicinale, il convient d’étudier la drogue végétale, et ce, pour vérifier la qualité de cette substance. Dans cette optique, l’étude porte sur la teneur en eau de l’arbre après séchage, sur les déchets de produits phytosanitaires. À cela s’ajoute l’étude sur le risque de contamination microbiologique ou par des métaux lourds.

Pour identifier une plante médicinale, il faut également bien analyser la teneur de la drogue végétale. Cela permet de savoir que les produits fabriqués à partir de plantes ayant fait l’objet d’une analyse ne présentent pas de toxicité. C’est pourquoi il est judicieux de bien choisir un produit cosmétique naturelle. Pour vous rassurer, privilégiez des produits bio dans une boutique 100 % naturelle. Leurs produits respectent les exigences de la Pharmacopée française.

Identifier les plantes médicinales par leur dénomination scientifique

L’identification des plantes médicinales passe également par leur dénomination scientifique. En effet, l’erreur repose en quelque sorte sur l’appellation de la plante. Selon les pays ou encore les régions, des dizaines de noms permettent d’appeler une même plante. Pour éviter toutes éventuelles erreurs, il est judicieux de ce fait de se fier à la dénomination scientifique de chaque plante.

Cette idée provient du naturaliste suédois nommé Carl Von Linné. Le nom scientifique d’une plante médicinale comporte deux noms latins. Le premier désigne le nom du genre végétal tandis que le second tient compte du nom d’espèce. Pour vous aider, il est recommandé de consulter l’ouvrage de l’OMS qu’est l’Accepted Scientific Names of Therapeutic Plants. Cet ouvrage a fait une liste des noms de plantes médicinales qu’on trouve dans les quatre coins du globe.

Fabienne Maheu

Related Posts

Quand consommer le guarana ?

Quand consommer le guarana ?

Pourquoi laver ses cheveux secs avec un shampoing solide ?

Pourquoi laver ses cheveux secs avec un shampoing solide ?

Quel savon pour enlever les taches noires ?

Quel savon pour enlever les taches noires ?

Comment faire pour réparer les cheveux abîmés ?

Comment faire pour réparer les cheveux abîmés ?