Comment progresser rapidement en pôle dance ?

Comment progresser rapidement en pôle dance ?

Qu’il s’agisse d’un débutant ou d’un professionnel, l’objectif principal de la pratique du pôle dance est l’amélioration. Afin d’atteindre un certain niveau rapidement, il existe un certain nombre de méthodes à respecter. Vous allez découvrir les meilleurs conseils qui vous aident à progresser rapidement dans cette pratique.

La pratique régulière : la clé de la réussite

Parmi toutes les meilleures astuces, la pratique régulière se trouve à la tête de liste. C’est parce que vous ne pourrez jamais progresser sans elle. Afin d’y parvenir, la pratique des entraînements réguliers permet l’obtention des résultats aussi bien durables que visibles. Pratiquement, la fréquence de vos entraînements est préférable une ou deux fois par semaine. C’est le seul espoir à l’obtention d’une belle évolution.

Entre les séances, vous devez vous reposer afin que vos muscles puissent se reconstruire. Il s’agit également du meilleur moyen de prévention des blessures. Toutefois, l’entraînement assidu aide votre peau à s’accoutumer au contact avec votre barre. Cela lui permet de profiter d’une meilleure résistance aux bleus et aux brûlures que la plupart des pratiquants font l’objet.

De toute manière, la pratique assidue nécessite un matériel approprié. Avec ces meilleurs équipements, vous bénéficierez d’une meilleure performance et sécurité.

Une préparation physique appropriée

Dans l’objectif de l’augmentation de votre niveau, vous devez faire appel à la force. Pour cela, l’intégration des séances de renforcement des muscles dans votre programme d’entraînement est incontournable. Cela nécessite la réalisation des exercices physiques entre 30 et 40 minutes par semaine.

Pour une meilleure traction, le développement de vos biceps et votre dos doit être suffisant. Dans une salle de sport, vous devez effectuer des mouvements de tirage vertical. Vous devez également opter pour les tractions par élastique. À l’égard des poignées et des avant-bras, leur travail est extrêmement important, vous permettant la saisie de la barre fermement. Leur manque de puissance peut nuire à votre performance sur vos figures.

Concernant les lombaires et la sangle abdominale, musclez-les suffisamment, grâce à la pratique du crunch, du gainage et de la planche. Le travail du bas du corps maintient la force des jambes, vous permettant de grimper sur l’agrès.

La mise sur la souplesse

Afin de pouvoir pratiquer le pôle dance, vous n’êtes pas obligé d’être souple, préalablement. Pourtant, après des mois de pratique, vos muscles doivent être plus extensibles afin de pouvoir surmonter tous les obstacles. Cela peut concerner la réalisation de certains mouvements, notamment l’allegra ou le Jade. Afin d’y parvenir, l’organisation des séances régulières d’assouplissement est fortement recommandée.

À domicile ou dans un centre, vous devez miser sur le développement de votre flexibilité, une ou deux heures par semaine. L’amélioration de l’écart facial et latéral et de la souplesse des épaules et du dos est primordiale. Une bonne flexibilité permet à l’exécution des combos, de manière plus facile, sans avoir à se blesser. Du côté esthétique, elle vous aide à vous démarquer de la foule.

Vous devez également favoriser les figures en souplesse active, notamment :

  • Le Cocoon
  • Le Jade
  • L’Eagle
  • Le Chopstick
  • Le Duchess

Fabienne Maheu

Related Posts

Qu’est-ce qu’un triangle de Pikler ?

Qu’est-ce qu’un triangle de Pikler ?

Quels sont les caractéristiques du bracelet Écrous ?

Quels sont les caractéristiques du bracelet Écrous ?

Qu’est-ce qu’un pantalon cargo homme ?

Qu’est-ce qu’un pantalon cargo homme ?

Quel coton pour pyjama ?

Quel coton pour pyjama ?