• Panier vide
Remonter

The Fighting Kit

Home / Interviews / ITW n°140 : Séverine – K fighteuse du sein
Séverine K fighteuse k du sein

 

Commençons:

Qui es-tu ?

Prénom: Séverine

Age : 40 ans

Profession: assistante sociale en milieu psychiatrique

Ou vis-tu : un petit village à côte de Vienne (38)

 

Pourquoi acceptes tu de partager ton histoire aujourd’hui ?

Parce que nous sommes tous concernés par le cancer. Qui n’a pas dans son entourage familial, amicial, professionnel…quelqu un qui est touché par cette maladie ?

Je souhaite par mon témoignage pouvoir aider d’autres personnes en soins, mais aussi les proches à mieux comprendre ce que la maladie nous fait vivre. Je souhaite également sensibiliser le “grand public” sur la maladie.

 

Quelles sont tes qualités ?

Je suis dynamique et creative ce qui m’aide beaucoup dans ce combat.

 

Quelles sont tes passions ?

VIVRE…

 

Quel K  ?

carcinome infiltrant de grade 2. HER2+++, hormondependant.

 

Quand a-t-il été découvert ? Quel age avais-tu ?

En Octobre 2016, j’avais 39 ans..1/2 🙂

 

Dans quelles circonstances a-t-il été découvert ?

autopalpation, alors je le redis les filles pelotez vous les seins regulièrement, ça n’arrive pas qu’aux autres!

 

Es-tu en cours de traitement, ou en rémission ?

Je suis en cours de traitement depuis décembre 2016

 

Peux-tu nous résumer ton histoire de K fighteuse?

Fin octobre, je découvre une grosse boule dur dans mon sein gauche…panique à bord ! « et si cétait un cancer ?!…non c’est pas possible pas à moi, ça doit probablement être un kyste ou un truc dans le genre… »

Le lendemain rendez vous chez mon médecin traitant qui m’envoie passer une mammographie et une echo mammaire.

Le 25 octobre, le verdict tombe…tumeur très suspecte au contour irrégulier avec des micros calcifications. Même si c’est la biopsie qui confirmera le diagnostic, je le sais c’est une tume maligne.

Le choc est dur à encaisser, je suis en larmes, j’ai d’horribles sensation qui envahissent mon esprit « mes enfants, les pauvres, comment je vais leur dire…”

Très vite, je souhaite prendre les choses en main, rendez vous pour une bipsie 2 jours après. Il faut maintenant attendre 10 jouts pour avoir les résultats. 10 jours interminables…

Le 8 novembre, 1er rendez vous avec le docteur K, la chirurgienne. Une jeune femme très agréable qui prend le temps de nous expliquer. 

 

« carcinome infiltrant de type 2, avec recepteur HER2 +++, et hormondépendant »

La tumeur est importante, si elle opère de suite, c’est une ablation totale. Elle me propose de débuter par une chimiothérapie afin de diminuer la tumeur et d’essayer de sauvegarder mon sein. 

Après 6 long mois de chimio, la tumeur à disparu, mais il reste de nombreuses microcalcifications. Pour ne pas prendre de risque et eviter une récidive, masectomie et curage axilaire prévu le 19 juin.

 

Quels traitement as-tu-eu ?

chimio: 4 antracyline et 12 taxol

radiothérapie:  5 semaines à venir (en aout 2017)

opération : mastectomie + curage axilaire prévu le 19 juin 2017

autre: hercetpine pendant 1 an + 5 ans d’hormonothérapie

 

Quelles astuces en lien direct avec le K as tu envie de partager 

(ton feeling avec médecin, tes bons plans d’organisation traitement, tout ce qui te semble utile ;)) ? 

 

1/ chimio : 

 Le mot chimio me terrorisait, j’avais très peur des effets secondaires, je m’imaginais sans vie sociale pendant 6 mois…j’vais completement “diabolisé” ce mot. 

Alors j’ai décidé de vivre celà comme une “aventure”. J’ai donné un nom à ce vilain crabe et debuté l’écriture de mon journal de bord…”mon nibard VS Crabevador”

J’ai  eu la chance d etre très bien entourée, à chaque chimio une personne m’accompagnait. Un rituel s’est installé…à chaque chimio, une photo “fuck cancer”.

J’ai d’ailleurs fait un montage vidéo de toutes ces photos et j’en suis assez fière je dois dire…

Si vous voulez le voir voici le lien : 

https://www.facebook.com/sev.martin.7/posts/1492454324109468

Comment vivais tu  la veille, le jour meme, les jours d’après chimio ? 

et quelles étaient tes astuces ?

Je vivais normallement, et la veille au soir je m’offrais souvent un petit dessert sympa au chocolat!

 

2/ hôpital:  J‘ai  de très bon contact avec les équipes de soins, toujours à l’écoute. Je n’hesite pas à poser des questions, j’ai besoin de bien comprendre pour être rassurer et envisager la suite des soins plus sereinement.

 

3/ medecine “parallèle”, J’ai consulté un medecin homéopathe avant le début de la chimio, je pense que ça m’a permis de limiter un peu les effets secondaires.

J’envisage de voir un “coupeur de feu” pour la radiothérapie.

 

Que faisais-tu pour te changer les idées / te vider la tête (avant chimio, opération & co) ?

Dès l’annonce de mon cancer, j’ai ouvert un journal de bord ponctué de dessins de photos, d’écrits…il me fait beaucoup de bien, c’est mon fil rouge durant ce long combat. Il me permet de poser des mots sur mes maux, de prendre du recul, d’exterioriser mes ressentis et de mieux accepter la maladie et les traitements.

J’essaie aussi de marcher régulièrement et tout simplement je continues à vivre, à voir des amis, à sortir…

 

Quelles astuces pratico-pratiques “bien être / beauté” peux tu nous conseiller ?

1/ beauté: 

Je me suis fait rasé la tête avant la chute des cheveux et je ne le regrette pas. Je le conseille vivement à toutes car la chute est très impressionnante (pourtant il ne me restait que 2mm sur la tête). Mieux vaut anticiper que d’avoir des touffes de cheveux dans les mains…

2/ look, je dirais rester soi même

 

3/ quotidien 

Je pense qu’il faut s’écouter et écouter son corps. Parfois je suis très active et parfois j’ai besoin de “glander” devant la télé.

 

4/ problèmes de cheveux 

J’ai une perruque et des foulards. 

 

Etais tu soucieux du regard des autres, avais tu peur que leur regard change ? Que faisais tu pour le contrer ? 

J’ai beaucoup souffert du regard des autres.

Difficile de sortir avec un foulard sur la tête sans attirer l’attention. Il y a différents regards : certains sont empathiques,d’autres de pitié ou d interrogation, certains qui vous dévisagent…

Mais tous nous renvoient à une part de nous même qu on à envie d’oublier…LA MALADIE.
La chimio nous dépossède de nos attributs féminins, l’image que le miroir nous renvoie n’est plus « dans les clous » de la « norme sociale ».

Avant, je me maquillais pour être plus coquette, aujourd’hui je me maquille pour paraître normal.

Je n’ai pas choisi d’avoir un cancer, je n’ai pas choisi d’avoir de la chimio, je n’ai pas choisi cette tête…alors aujourd’hui je m’assume comme je suis et n’est plus peur de sortir sans ma perruque.

 

Quelles sont les phrases “pépites” / pieds dans le plat (dont tu te rappelles) qu’on a pu te dire pendant le K et qui auraient pu t’être évitées ?

“t’inquiètes pas un cancer du sein, ça se guerrit bien”…

 

Comment tes proches t’ont-ils accompagné  ? 

Merveilleusement bien. Des parents, une famille et des amis (ies) présents. 

Une palme d’or pour mon chéri, qui me soutiens chaque jour, m’écoute, me console, m’encourage, me supporte…

 

Et quels seraient les conseils que tu pourrais donner aux proches qui accompagnent un K fighteur ? 

Ne vous oubliez pas et pensez aussi à vous.

 

Te renseignes tu sur le K sur internet ?

Je l’ai fait surtout au début.

Si oui, est ce que ça te fait du bien ? 

Oui, ça m’a aidé à comprendre, mais il faut aller sur des sites officiels. Attention à certains forums parfois alarmistes.

 

Si oui, quels seraient les liens (internet) utiles qui t’ont aidé pendant le K ?

www.e-cancer.fr : mon réseau cancer du sein

et bien entendu le blog de Lili Sohn et ses BD que je recommande vivement

 

Qu’est ce que le K a changé dans ta vie …? 

(par exemple: ta vision du monde, des priorités, de tes essentiels, recentrer ton entourage, dans ton travail, ta philosophie ..?)

Pour ma part, le combat contre le K n’est pas terminé…mais je dirais qu’il ne fait que renforcer ma philosophie de vie : profitez, profitez du jour présent et ce qui se présente à nous.

Relativiser les petits tracas du quotidien, ne pas perdre de temps avec les gens qui n’en valent pas la peine.

Côté projet, je poursuis l’écriture de mon journal de bord, j’aimerais beaucoup le faire publier pour aider d’autres personnes.

Champs libre 😉 

 

Raconte nous ce que tu souhaites (qui ne se trouverait peut etre pas dans mes questions) :

Il y a plein plein de choses à dire…mais je vais simplement vous inviter à visiter (et vous abonner tant quà faire) à ma page facebook “Mon nibard VS Crabevador”, vous me découvrirez d’avantage et pourrez suivre la suite de “mon aventure”…

———-

 

Si vous aussi vous souhaitez partager votre histoire envoyez nous un email à: [email protected]

Plein de belles pensées positives.

A très vite.

Charlotte

 

Pas de commentaire

Laisser un commentaire