• Panier vide
Remonter

The Fighting Kit

Home / Interviews / ITW n°134 : Virginie – K fighteuse du sein
Témoignage de Virginie, combattante d'un cancer du sein

Commençons !

 

Qui-es tu ?

Prénom : Virginie

Age : 35ans

Profession : En reconversion professionnelle 🙂 Avant le K j’etais assistante maternelle

Ou vis-tu ? Dans l’Ain prêt de Lagnieu

 

Pourquoi acceptes tu de partager ton histoire aujourd’’hui ?

Réponse : Parce que ça fait du bien quand on vit cela de savoir qu’on est pas toute seule. Et Parce que lire des témoignages positif et des astuces c’est très agréable 🙂 Et aussi Parce qu’en parler c’est un peu ma thérapie. Ca me fait du bien 🙂

 

Quelles sont tes qualités ?

Réponse : Enjouée, battante, dynamique et altruiste.

 

Quelles sont ttes passions ?

Réponse : La lecture, le cinéma et les ballades.

 

Quel K (quell cancer -grade si tu le souhaites / stade idem) ?

Réponse : Cancer du sein bifocale hormonodependant Her +++, atteinte ganglionnaire axillaire et lésions hépatiques (5)

 

Quel age avais-tu quand il a été découvert ?

Réponse : 34 ans

 

Dans quelles circonstances a-t-il été découvert ?

Réponse : Un soir dans mon lit je me gratte le côté du sein et là je sent Une petite boule très dur … Je ne sais pas pourquoi je me suis tout de suite inquiétée… J’ai sentie que c’était anormal… Mais j’etais en pleine forme et en plein projet bébé donc pour moi c’était forcément anodin. Mais comme je suis pas du genre à laisser traîner les choses dès le lendemain j’ai vu un généraliste qui m’a prescrit une échographie mais m’a dit que c’était rien de grave. Puis ma gynéco la semaine suivante qui semblait beaucoup plus inquiète et qui m’a demandé de faire mon écho en urgence. Je l’ai fait le lendemain et là tout c’est enchaîné. Dans la même journée écho/mammo et biopsie et 3 jours apres le verdict est tombé…

 

Depuis combien de temps es-tu en cours de traitements ou en rémission ?

Réponse : Je suis encore en cours de traitement mais pour moi déjà en rémission même si ce n’est pas encore « officiel » car je n’ai plus aucune cellules cancéreuses nul part. J’ai été opérée début janvier 2017 pour enlever les 2 tumeurs dans mon sein et 4 ganglions, et les lésions dans mon foie après biopsie s’avèrent non cancéreuses (ouffff). Maintenant je me bats pour que mon oncologue revienne sur son pronostic de départ et que je puisse un jour arrêter ce traitement (herceptine et perjeta toutes les 3 semaines) car lui veux le continuer à vie par sécurité et pour moi c’est hors de question.

J’ai commencé la radiothérapie début mars 2017 pour 33 séances (6 semaines) et une hormonothérapie pendant 5 ans avec je l’espère une pause bébé vers 3/4 ans.

 

Peux-tu nous résumer ton histoire de K fighteuse ?

Réponse : En mai 2016 quand ce cancer a été découvert sur le coup c’est le monde qui s’écroule autour de vous. Mon mari et moi étions dans un projet bébé et la on vous annonce un cancer, un traitement à vie et peut être jamais de possibilité de grossesse !! C’est hyper dur on a pleuré pendant 2 jours… Il fallait bien ça pour avaler la nouvelle… Et puis j’ai décidé que je ne verserai plus une seule larme pour ce cancer et que j’allais me battre !! Pour moi, pour mon mari, ma famille et pour la vie. Le 31 mai 2016 j’ai envoyé un avis d’expulsion à ces locataires indélicats qui payaient pas le loyer et tapaient dans le frigo 😉

Et puis après on rentre dans le vif du sujet, les examens qui s’enchaînent, les traitements, les jours qui passent plus ou moins facilement et toujours la même envie de me battre et de rien lâcher !! Toujours la même gniac Et toujours le sourire au lèvres et la blague facile 🙂 Je ne me suis jamais plains parce que tout le monde faisait de son mieux pour que tout ce passe bien alors pour moi c’était la moindre des choses. Et puis j’ai fait en sorte de toujours voir le positif dans chaque chose:)

 

Quels traitements as-tu eu ?

  • Chimio : 6 séances de taxotere + herceptine + perjeta radiothérapie et 33 séances de tomotherapie
  • Opération :
    • Une celioscopie pour m’enlever un ovaire pour une préservation ovarienne (on a congelé mon ovaire pour pouvoir me faire des fiv si jamais l’autre est en panne après la chimio – en ambulatoire.
    • La mise en place de clip au foie et au sein – en ambulatoire également
    • Et une double zonectomie avec curage axillaire – hospitalisée 3 jours 1/2.

 

Quelles astuces en lien direct avec le K as tu envie de partager (ton feeling avec médecin,, tes bons plans d’organisation traitements,, tout ce qui te semble utile 😉 ) ?

1/ Chimio (ex: tes astuces, le casque, tes affinités avec les infirmières) :

Réponse: Je n’ai pas souhaité porteer de casque car inutile avec le taxotere et puis j’ai accepté ma coupe à la Bruce Willis sans problème. J’ai en revanche pris beaucoup soin de mes ongles (Evonail, vernis silicium Eye Care tous les 3 jours).

J’ai aussi énormément hydraté la peau et arrêté tous produits cosmétiques pas propres (sel d’aluminium, paraben etc.).

Comment vivais-tu la veille,, le jour meme, les jours d’après chimio ? et quelles étaient tes astuces ?

Réponse: La veille je préparais mon sac (livre, Ipad avec séries, gâteaux, bouteille d’eau et crème). Le jour même je m’y rendais toujours le baume au cœur car c’était une séance de plus de fait et le personnel soignant est très agréable avec moi 🙂 Mes astuces : mangez léger la veille et les jours suivants (bcp de fruits et légumes, peu de viandes et sucre) pour une digestion facile et pas fatigante.

2/ Hôpital (ex: contact avec infirmières / doc / aides soignants) :

Réponse : Je suis la plus jeune du service alors les infirmières et le personnel soignant sont au petit soins avec moi 🙂 Toujours un mot gentil ou une attention. Et moi j’ai toujours le sourire alors elles me disent qu’elles aiment venir me voir.

3/ Médecine “parallèle” (quelles disciplines, quels furent leurs bienfaits) :

Réponse: J’ai vu une homéopathe qui m’a prescrit des granules pour les nausées et des plantes pour aider mon foie à digérer tout cela.

J’ai aussi fait de l’auriculothérapie entre la séance 5 et 6 qui m’a permis d’alléger les effets secondaires de ma dernières séances de chimio.

Et j’ai vu régulièrement une socio-esthéticienne qui m’a donné envie de continuer à prendre soin de moi et des astuces pour camoufler la perte de mes cils et sourcils.

 

Que faisais-tu pour te changer les idées / te vider la tête avant chimio, opération & co ?

Réponse: Pour me changer les idées je lisais des livres légers et drôles ou je regardais des films ou séries. Et surtout je passais des long moments au téléphone avec mes proches à blaguer et parler de tout sauf de ma maladie et des traitements. Le rire à était une de mes meilleures thérapies 🙂

 

Quelles astuces pratico-pratiques “bien être / beauté” peux-tu nous conseiller ?

1/ Beauté, tes produits indispensables (ex: crèmes, vernis, cicatrices, huiles…) :

Réponse:

  • Ongles : Evonail + vernis silicium Eye Care
  • Cheveux : shampoing solide bio très doux et huile de ricin pour la repousse
  • Corps : Crème La Roche Posay Lipikar Baume AP+ pour le corp et pour le visage, Cicaplast crème de douche et Baume B5 pour les petits bobos (coup de soleil, petites fissures intimes)
  • Visage : Une creme Roseliane, et la creme Avene « Contour des yeux » pour la sensibilité et la sécheresse apres la perte des cils (nettoyage des yeux au sérum physiologique également).
  • Mains : Une crème Uriage

2/ Look, (ex: ton look préféré chimio, hosto, tous les jours pour te sentir bien) :

Réponse: Les jours de chimio des tenues confortables et à bretelles pour les branchement du pac mais toujours un peu stylées et en accord avec mes foulards très colorés.

À la maison également et pour sortir les mêmes tenues qu’avant le K 🙂

3/ Quotidien, (ex: sport, nourriture & co, meditation, lecture…) :

Réponse: Beaucoup de lecture, nourriture plus seine et équilibrée en évitant la junk food car digestion pas facile et sens du goût complètement dans les choux… 1/2h de marche presque tout les jours également sauf quand il faisait vraiment trop chaud (j’ai fait mes chimios de Mai à Septembre 2016).

4/ Problèmes de cheveux, (ex: portais tu une perruque, foulards, bonnets) :

Réponse: Je portais des foulards ou des chapeaux. Je n’ai pas réussi à me mettre à la perruque d’abord à cause de la chaleur mais aussi parce que avant j’avais les cheveux très long et que je ne voulais pas investir dans une perruque à 2000€ pour juste quelques mois. Et puis j’avais décidé d’assumer ma maladie et de ne rien cacher. Mes proches m’ont tous vu crâne nu et ça c’est toujours bien passé car j’étais la première à en rire 😉

 

Etais-tu soucieuse du regard des autres, avais tu peur que leur regard change ? Que faisais tu pour le contrer ?

Réponse: J’étais un peu soucieuse du regard des inconnus par exemple dans la rue ou les magasins mais je ne l’ai jamais été de celui de mes proches.

 

Quelles sont les phrases “pépites” / pieds dans le plat (dont tu te rappelles) qu’on a pu te dire pendant le K et qui auraient pu t’être évitées ?

Réponse: Quelques jours avant le diagnostic et apres que je lui ai parlé de mon inquiétude suite à la découvert de la boule dans mon sein ma belle mère infirmière m’a parlé d’une élève de son collège qui avait négligé une boule dans son sein découvert à ses 15 ans et qui était morte en à peine 1 an d’un cancer du sein…Elle n’imaginait tellement pas que « ma boule  » puisque être un K qu’elle n’a pas réfléchi en le disant …

 

Comment tes proches t’ont-ils accompagné ?

Réponse: Mes proches ont été fantastiques, ma mère venait me tenir compagnie 3/4 jours après chaque chimio et m’a accompagné choisir mes foulards.

Tout les autres ainsi que nos amis prenaient de mes nouvelles quasiment tous les jours.

Et mon mari a été exceptionnel !! Toujours là à prendre soin de moi, me réconforter quand j’avais des petits moins, s’occuper de la maison, des courses, etc… en plus de son travail. Et plein d’amour et de compréhension !!
Le moral est primordial dans ce combat et les proches y contribuent énormément.

 

Et quels seraient les conseils que tu pourrais donner aux proches qui accompagnent un K fighteur ?

Réponse: Faites les rires, parlez beaucoup mais pas de la maladie, partagez avec eux tous les petits moments heureux de la vie.

 

Te renseignes-tu sur le K sur Internet ?

Réponse: Au début oui et devant les abominables chiffres et articles qui vous parlent de survie ou d’espérance de vie j’ai vite arrêté et on s’est promis avec mon mari de ne plus regarder pour ne pas se démoraliser et parce que ces chiffres ne seraient pas nos chiffres !!

Et puis les forums sont bourrés de gens qui se plaignent et à qui il arrivent que des trucs horribles et ça vous démoralise. (Désolé de dire cela je ne parle pas de tous mais de beaucoup).

 

Si oui, est-ce que ça te fait du bien ?

Réponse: Non pas du tout

 

Qu’est ce que le K a changé dans ta vie … (par exemple:: ta vision du monde, des priorités, de tes essentiels, recentrer ton entourage, dans ton travail, ta philosophie ….) ?

Réponse: Je relativise beaucoup plus et profite d’avantage des petits moments heureux de tous les jours. J’ai aussi appris à prendre soin de moi beaucoup plus.

Quand au travail j’ai décidé de me reconvertir et de changer radicalement de voie. Je ne sais pas encore ou cela me mènera et comment le le mettrai en forme mais j’ai des tonnes de projets et bien l’intention de tout faire pour les concrétiser 🙂

 

Champs libre ;;) Raconte nous ce que tu souhaites (qui ne se trouverait peut etre pas dans mes questions) :

Réponse: J’ai créé un blog où je raconte en détails mon parcours, les traitements, etc. et aussi tous les produits et astuces que j’ai utilisé, ainsi qu’une chaîne YouTube ou je présente les produits et en test de nouveau : nini life.

J’ai également décidé de consacrer toute mon énergie et mon temps libre à mettre en place un maximum de choses pour mes compatriotes de combat, pour que toutes celles qui arrivent dans cette galère sans armes se sentent moins seule et démunie.

Je suis donc bénévole à la ligue contre le cancer du Rhône comme patient témoin. A l’ERI du centre Leon Berard à Lyon ou je vais voir pour des ateliers de soins et des groupes de paroles. Et à l’association saint vulbas en rose (01150) ou nous organisons 1 fois par an (1er octobre ) une marche/course pour récolter des fonds pour aider les femmes atteintes de cancer sur plein de plans 🙂

 

———-

 

Si vous aussi vous souhaitez partager votre histoire envoyez nous un email à: [email protected]

Plein de belles pensées positives.

A très vite.

Charlotte

Pas de commentaire

Laisser un commentaire