• Panier vide
Remonter

The Fighting Kit

Home / Interviews / ITW n°129 : Cathy – K fighteuse de l’ovaire

Commençons !

 

Qui es tu ?

Prénom : Cathy

Age : 20 ans

Profession : élève aide-soignante

Ou vis tu : Château-Thierry

 

Pourquoi acceptes tu de partager ton histoire aujourd’hui ?

Pour moi cela est une évidence . Nous sommes tous concerné durant notre vie à des événements plus ou moins dramatiques, des «  tempêtes » dont nous cherchons des réponses de nos pourquoi .Que se soit du coté des battants ou des aidants je veux leur montrer qu’ils ne sont pas seuls face à leur combat.

Nous sommes tous unis contre crabus et tous ensemble nous sommes plus fort que lui !

 

Quelles sont tes qualités ?

Je n’aime pas trop me mettre en valeur alors je vais dire que la qualité qui me définit le plus est ma joie de vivre car oui effectivement j’ai toujours aimé la vie mais depuis ce passage je l’aime plus que tout au monde. Personne ne peux aimer la vie autant que je l’aime d’ailleurs je la remercie de pouvoir être encore là aujourd’hui et de pouvoir témoigner .

 

Quelles sont tes passions ?

En ce qui concerne ma passion c ‘est bien sur sans aucun doute mon future métier. Des mon plus jeune age j’ai voulu m’orienter vers se domaine qui me plait tant, et encore plus avec cette épisode. Je veux rendre ce qu’on m’a donner en retour.

Ma seconde passion se sont les animaux, j’aime passer du temps avec eux, faire de longues balades en admirant la nature tout simplement profiter des instants de bonheur que m’offre la vie.

 

Quel K (quel cancer -grade si tu le souhaites / stade idem) ? 

Cancer de l’ovaire

 

Quand a t il été découvert ? Quel age avais tu ?

Il a été découvert en 2014, j’avais 18 ans .

 

Dans quelles circonstances a t il été découvert ?

J’avais de nombreuses remarques comme quoi j’étais enceinte. Mon ventre ressemblait à un ventre de femme enceinte et ensuite sont apparues quelques douleurs. Je savais que je n’étais pas enceinte alors j’ai fini par consulter un médecin. Tout s’est ensuite enchaîné très rapidement : marqueurs, échographie , scanner ,irm , biopsie , opérations …. tout ça en moins d’une semaine. Malgré tous les examens je ne réalisais pas, j’étais encore dans mon petit monde de bisounours et c ‘est finalement toujours le cas hihihi .

 

Depuis combien de temps es-tu en cours de traitement, ou en rémission ?

Je n’ai plus aucune trace de tumeurs cancéreuses.

 

Peux tu nous résumer ton histoire de K fighteuses ?

Je vais faire bref car je n’aime pas trop parler de mon histoire, j’ai l’impression de me plaindre hihi..

Suite à mon ventre très gonflé, les examens médicaux .. arrive alors la chirurgie au bout de même pas 7 jours. Les médecins me parlent d’une grosse masse à l’ovaire qui comprime certains organes d’où l ‘ « urgence » d’opérer . Les résultats seront finalement envoyés à l’Institut Gustave Roussy ou mon cas serra étudié par différents professionnels pour envisager les traitements qui me conviendront le mieux.

 

Quelles astuces en lien direct avec le K as tu envie de partager (ton feeling avec médecin, tes bons plans d’organisation traitement, tout ce qui te semble utile ;)) ?

L’hôpital est devenu comme ma deuxième maison. Je suis tombée sur des personnes qui aime leur profession et qui m’ont beaucoup aidé.

 

Que faisais tu pour te changer les idées / te vider la tête (avant chimio , operation & co) ?

Mes astuces qui m’ont permis de vivre le mieux possible ce passage peuvent paraître tout bête mais pourtant me faisaient un bien fou. C’était tout simplement de continuer les cours, le lycée. Oui effectivement là bas j’oubliais tout, j’étais entourée de mes amis. Je ne me sentais pas du tout malade au contraire, c’était vraiment un échappatoire à tout ça. Nous allons a l’école pour nous construire un avenir, un futur, et c’est donc ça que je cherchais, qu’on me parle d’avenir et non de statistiques et de résultats.

 

Quelles astuces pratico-pratiques “bien être / beauté” peux tu nous conseiller ?

1/ Beauté

Je faisais toujours attention de rester coquette en étant naturelle avec mon petit maquillage pour donner un peu de couleurs.

2/ Look

Mon look n’a jamais trop changé, toujours pareil .

3/ Quotidien (ex: sport, nourriture & co, meditation, lecture…)

Depuis que crabus est entré dans ma vie j’ai compris que personne n’est épargné de quoi que se soit et que malheureusement  la vie peux s’arrêter à tout moment  alors maintenant je fais de tas de choses que je ‘n’aurais jamais fait avant. Je peux dire que c ‘est un mal pour un bien.

Cela peut etre  des choses tres simples auxquelles on ne pense pas forcément, comme faire ses courses, ou bien croiser une personne inconnue dans la rue qui nous sourie. Ces moments sont devenus des petits bonheurs, car maintenant je réalise cette chance de pouvoir savourer chaque instant.

 

Quelles sont les phrases “pépites” / pieds dans le plat (dont tu te rappelles) qu’on a pu te dire pendant le K et qui auraient pu t’être évitées ?

Une petite phrase mais que la personne n’a pas voulu dire méchamment et que je n’ai pas mal pris : «  le cancer de l’ovaire se guérit bien de nos jours ».  Oui nous savons le guérir sur « du cours terme » mais pas sur le long terme, il fait partie des rares cancers qui peuvent revenir dans 2 mois , comme dans 10 ans ou jamais .

 

Comment tes proches t’ont ils accompagné  ?

La famille et mes amis ont été présents . Surtout ma meilleure amie qui quand elle  pouvait venait avec moi aux rendez-vous médicaux, cela faisait un bien fou. Car on ne le dit pas forcement mais au fond de nous on a peur ! D’autres personnes m’envoyaient des petits messages d’encouragement qui font également un bien extra car nous savons pourquoi nous nous battons. Surtout j’ai eu la chance d’avoir cette personne qui m’a beaucoup apporté, c’était mon pilier. Elle a su m’écouter sans jamais me juger et ça je ne pourrais jamais assez la remercier.

 

Et quels seraient les conseils que tu pourrais donner aux proches qui accompagnent un K fighteur ?

C’est une période difficile aussi bien pour le battant que pour l’aidant. Malheureusement je trouve que l’aidant est quelque fois oublié dans cette bataille .

Les quelques conseils que je donnerais sont de rester vous même face aux battants, de savoir l’écouter sans la juger car on ne peut pas se mettre à la place de la personne malade comme on ne peut pas non plus  se mettre à la place d’un aidant. Se serrer les coudes les uns et les autres .

 

Te renseignes tu sur le K sur internet ?

Oui cela m’est arrivé plusieurs fois, malgré le fait que les médecins nous le déconseillent fortement.

 

Si oui, est ce que ça te fait du bien ?

Au contraire non, je trouve ça plus effrayant qu’autre chose .

 

Qu’est ce que le K a changé dans ta vie …? (par exemple: ta vision du monde, des priorités, de tes essentiels, recentrer ton entourage, dans ton travail, ta philosophie ..?)

Mon crabus a changé beaucoup de choses dans ma vie. La façon de voir le monde, de comprendre l’angoisse des patients que j’accompagnerai plus tard, face aux diagnostics, aux examens médicaux, aux soins …

De profiter de chaque seconde de ma vie car je ne sais jamais si crabus va réapparaître ou pas.

Dire à ma famille et mes amis combien je les aime. Je profite encore plus de chaque moment que je passe avec eux.

J’ai tellement de projets en tête, dansez, m’amuser, partir en mission humanitaire, et tout simplement vivre à fond et donner le plus possible aux autres. Car voir les personnes heureuses me rend tout simplement heureuse c’est tout ce que je demande.

 

Champs libre, raconte nous ce que tu souhaites

Tout simplement aller au bout de vos rêves que ce soit professionnellement ou personnellement. Rien n’est impossible dans la vie. Il faut essayer et ne jamais baisser les bras car le tunnel peut être très sombre et la sortie très loin mais une fois qu’on voit la lumière au loin il n’y a rien de meilleur. Et c’est tout simplement votre récompense. Alors battez-vous, encore et encore pour que votre rêve devienne enfin réalité.

 

———-

Si vous aussi vous souhaitez partager votre histoire envoyez nous un email à : [email protected]

Plein de belles pensées positives.

A très vite.

Charlotte

Pas de commentaire

Laisser un commentaire