• Panier vide
Remonter

The Fighting Kit

Home / Interviews / ITW n°119: Catherine – K fighteuse du sein
interview the fighting kit cancer

Commençons !

Qui es tu ?

Prénom: Catherine
Age : 38
Profession: Ajusteur aéronautique
Ou vis tu : Gironde ( près de Bordeaux)

 

Pourquoi acceptes tu de partager ton histoire aujourd’hui ?

Réponse : car j’ai repris le travail aujourd’hui et que mes patrons n’ont rien compris à ce qui m’arrive. Ils m’ont changé de poste, je suis maintenant sur une chaine de montage ou il faut que je force beaucoup et je risque le « syndrome du gros bras ». Le mot de la médecine du travail n’y a rien changé. Et j’ai vraiment les boules!

 

Quelles sont tes qualités (en quelques mots) ?

Réponse : Je n’en ai pas assez pour en parler !

 

Quelles sont tes passions (en quelques mots) ?

Réponse : cinéma, maquettes, figurines, faire des costumes, jardinage, aviation, voiture.

 

Quel K (quel cancer -grade si tu le souhaites / stade idem) :

Réponse : Un cancer du sein de grade 2.

 

Quand a t il été découvert ? Quel age avais tu ?

Réponse : En octobre 2015, j’avais 37 ans.

 

Dans quelles circonstances a t il été découvert ?

Réponse : Par hasard par une nouvelle gyneco.

 

Si tu es en cours de traitement, ou en rémission (depuis combien de temps ?)

Réponse : J’ai fini mes rayons et j’attaque les hormone (si je suis décidée!).

 

Peux tu nous résumer ton histoire de (K fighteuse)?
Réponse : Tout a commencé par un mal de dos, mon osteo m’a dit d’aller voir un podologue, qui m’a demandée si j’étais à jour dans mes examens gyneco. Je lui ai dit « le gyneco ça fait 5 ans que je ne l’ai pas vu » (depuis la naissance de ma fille). J’ai eu droit à un sermon et elle m’a pris rendez vous. Après l’histoire on la connait toute: il y a une boule sur le sein ,il faut faire un examen et après tout va très vite….

 

Quels traitement as tu eu ?

Chimio, si tu en as eu (nom des cocktails / nombre de séances): 0

Radiothérapie, si tu en as eu (nombre de séances): pendant 6 semaines tous les jours.

Opération si tu en as eu (combien de temps d’hospitalisation): Operation d’une tumeur dans le sein gauche avec 4 ganglions atteints. Le tout enlevé en ambulatoire.

 

Que faisais tu pour te changer les idées / te vider la tête (avant chimio , operation & co) ?
Réponse: J’ai continué à peindre mes figurines, à aller au jardin, bref j’ai continué à vivre normalement. J’en ai aussi profité pour tester des recettes de cuisine !

 

Quelles astuces pratico-pratiques “bien être / beauté” peux tu nous conseiller ?
1/ beauté: tes produits indispensables (ex: crèmes, vernis, cicatrices, huiles…)
Réponse: l’huile de noyau d’abricot sur les brulures des rayons a bien marché sur moi.

2/ quotidien (ex: sport, nourriture & co, meditation, lecture…)
Réponse: Je sais pas si je peux le dire ici mais le véhicule qui m’amenait à l’hôpital tous les jours n’était pas une ambulance mais un taxi ce qui m’a fait me sentir comme quelqu’un de normal et pas une malade. Et ce qui ne gâche rien, c’était des jolies voitures !!

 

Comment tes proches t’ont ils accompagné ?

Réponse: Mon compagnon a pris tous ses vendredi pour que je puisse dormir un peu plus au lieu d’aller amener la petite à l’école.

 

Et quels seraient les conseils que tu pourrais donner aux proches qui accompagnent un K fighteur ?
Réponse: Arrêter d’en parler tout le temps et d’être attentif aux baisses de moral qui arrive de temps en temps

 

Te renseignes tu sur le K sur internet ?

Réponse: Non car chaque cas est different.

 

Qu’est ce que le K a changé dans ta vie …? (par exemple: ta vision du monde, des priorités, de tes essentiels, recentrer ton entourage, dans ton travail, ta philosophie ..?)
Réponse: Pour l’instant rien, il me cause plus d’ennui qu’autre chose.

 

———-

 

Si vous aussi vous souhaitez partager votre histoire envoyez nous un email à:  [email protected]

Plein de belles pensées positives.

A très vite.

Charlotte

Un commentaire

  • Marie-Do5 mois ago

    répondre

    Hello Catherine! Je n’ai pas de certitude, pas de références de lois à te proposer mais il me semble bien que l’employeur soit tenu de se conformer à l’avis de la médecine du travail. Je pense qu’il existe des recours…. c’est déjà compliqué la reprise surtout quand physiquement il nous (j’en suis ;)) reste des séquelles….
    Quoiqu’il en soit on s’imprègne des mantras de notre lumineuse Charlotte et on ne lache rien #nevergiveup#togetherstronger✨

Laisser un commentaire