• Panier vide
Remonter

octobre 2015

Home / 2015 / octobre

[:fr]

Hello

Il y a maintenant 1 an, lorsqu’on m’a annoncé que j’étais ENFIN en rémission , j’ai décidé d’entreprendre une nouvelle Bataille (je m’ennuie vite sinon  ahah;) ) : entreprendre un recours en justice , pour attaquer les 2 praticiens qui sont clairement passés à coté de mon K, et qui m’ont traitée comme une malade imaginaire pendant 2 ans … (pour relire le PAVE c’est ici 😉 )

Je rappelle qu’avant la découverte de mon K de l’ovaire en Stade 3c en Avril 2013, la partie de “plaisir” des souffrances avait déjà commencé 2 ans plus tôt, à l’époque ces 2 là m’avaient diagnostiquée une « colopathie fonctionnelle », appellation médicale des maux de ventre inexplicables et inexpliqués…  sans jamais la moindre remise en cause ou recherche sérieuse pour vérifier  ce fichu diagnostic …  alors que le K s’emparait sournoisement de moi pendant toute ces années  de souffrances !

Aujourd’hui JUSTICE m’a été rendue grâce à mon avocate et à la CCI de France (la commission d’indemnisation des accidents médicaux), ma Doc gyneco a été reconnue fautive , pour “manque de suivi et de vigilance” (…) “ retard de diagnostic imputable (…) absence de remise en cause du diagnostic initial” , BIM,  bah ouais c’est sur : quand on ne cherche pas , on ne trouve pas !! La justice a été juste !

Et ma reconnaissance morale est un point clé dans mon travail d’acceptation, je n’ai pas entrepris tout ça par désir de vengeance, ni par appât du gain, mais après m’avoir fait passée pour  » psychosomateuse  » pendant 2 ans , après n’avoir jamais rien cherché d’autre malgré mes nombreuses sonnettes d’alarme de douleur, j’avais besoin que la justice parle et elle a parlé en ma faveur !

Je suis légère aujourd’hui, ce K a volé près de 3 ans de ma vie , certains se demanderont sans doute pourquoi vouloir toujours se battre, pourquoi ne pas oublier, ne pas lâcher prise …?

Et bien d’une part c’est mon caractère (assez évident si vous me suivez depuis le début) je crois, et d’autre part comment oublier un tsunami de souffrance de 3 ans …

Mes yeux regardent l’avenir, oui, mais pour avancer pleinement dans le futur je devais balayer ce passé si lourd, je sais que ça ne ramènera pas tout ce que j’ai laissé en route, que les dommages de ce foutu Cancer dans ma vie d’aujourd’hui sont irréversibles, que je ne peux pas porter d’enfant, mais au moins j’ai été reconnue par une Commission compétente, mon histoire épluchée et mise à nu, pour évaluer les manquements de ces 2 médecins , et cette reconnaissance morale / psychologique sera éternelle !

Tout ça pour dire quoi, que si vous ressentez un terrible sentiment d’injustice, il est possible de faire appel à cette Commission, si vous en ressentez le besoin, si vous en avez l’énergie, et surtout , si vous êtes objectivement victimes de mauvaises pratiques médicales. Tous les cas ne sont pas fautifs, c.a.d prêtant le flanc à une erreur de diagnostic , mais une chose est sure, pour entamer un processus d’acceptation, il faut ne laisser aucune porte ouverte ; il faut les refermer, une à une, y compris la porte judiciaire, s’il le faut. Après, on ne peut jamais prévoir le verdict mais une chose est sure , si on n’essaie pas , on ne sait pas !

Ce que je sais c’est que j’ai entendu mille avis (des éternels sceptiques), me disant “tu sais en France c’est très compliqué, voire impossible d’attaquer les médecins” , mais déterminée, tant que je ne vois pas par moi même, les sceptiques ne m’arrêtent pas, au contraire ils me motivent pour aller vérifier par moi même , et j’ai bien fait !

Ça a été dur, ça a été éprouvant mais je l’ai voulu et j’ai bien fait !

En m’engageant dans cette bataille, je me suis toujours dit , quelle que soit l’issue, tu auras tout essayé …. Et j’ai bien fait !

J’ai préféré la voie de la Commission plutôt qu’une procédure classique devant les tribunaux, car mon avocate m’avait expliqué que c’était moins long , et moins douloureux psychologiquement comme bataille qu’une procédure civile ou pénale qui peut durer des années , rythmée par des expertises très violentes ….

La Commission peut être saisie avec ou sans avocat , vous leur soumettez un dossier complet et détaillé .

Ne rien lâcher aujourd’hui, ni jamais !

La justice ou du moins la justesse m’invite aussi à dire que pour 2 praticiens fautifs j ai rencontré une foule innombrable de médecins, chirurgiens, personnel médical (…) incroyablement humains et talentueux. Ceux-ci ne m’ont pas lâchée… Je ne les oublierai pas.

Pour ceux que ça intéresserait je vous laisse regarder ici :

l’Oniam / la CCI

et demander les avis précieux de Juris Santé  ou Cancer Contribution je suis certaine qu’ils sauront vous guider 😉

Belle journée à tous et toutes.

Charlotte

PS: spéciale dédicace à P, mes parents (Papa en particulier qui a mené cette bataille de front à mes cotés et sans qui je ne serais pas allée au bout), mes amis qui se reconnaitront, vos nombreuses attestations et votre soutien depuis le premier jour ont clairement joué en ma faveur, c’est NOTRE victoire pour avancer vers une vie plus belle 🙂 <3

Un immense merci également à mon « coach » D, au Dr L, Prof M, les Professeurs Norvégiens de m’avoir soutenue dans cette action, vos lettres ont eu un poids considérable dans la balance… Merci

[:]

[:fr]Hello Il y a maintenant 1 an, lorsqu’on m’a annoncé que j’étais ENFIN en rémission , j’ai décidé d’entreprendre une nouvelle Bataille (je m’ennuie vite sinon  ahah;) ) : entreprendre un recours en justice , pour attaquer les 2 praticiens qui

[:fr]Un immense merci @Marie France pour votre article dans votre rubrique psycho : "Elles parlent de leur cancer sur un blog" (ICI) ou vous parlez aussi de Mister K fighting Kit :) par Fabienne Broucaret Je suis très flattée d'etre aux cotés de