• Panier vide
Remonter

The Fighting Kit

Home / Interviews / ITW n°128 : Amélie – K fighteuse du sein
Témoignage d'Amelie, combattante d'un cancer du sein

Commençons !

 

Qui es tu ? 

Prénom: Amélie

Age : 30 ans

Profession: Infirmière

Ou vis-tu ? Près de Toulouse

 

Pourquoi acceptes tu de partager ton histoire aujourd’hui ?

Réponse : Chaque histoire est différente mais lorsque j’étais malade j’étais à la recherche d’informations et de personnes qui avaient vécu la même chose au même âge, et qui avaient vaincu la maladie, cela m’a beaucoup aidé à avancer et à positiver. C’est à mon tour de livrer mon expérience et d’aider d’autres jeunes femmes à affronter la maladie.

 

Quelles sont tes qualités ?

Réponse : j’essaie de voir du positif dans toutes les situations même les plus difficiles. Je pense être quelqu’un de généreux, et à l’écoute des autres.

 

Quelles sont tes passions ?

Réponse :  Ma passion première c’est d’être avec mes amis et faire la fête avec eux, voir ma maison pleine de vie me rempli de joie!

Je fais également des badges en Fimo pour le personnel hospitalier, je suis très manuelle, ca m’a beaucoup occupée pendant mes longs arrêts maladie.

Et j’adore la mode, le shopping, le maquillage, une vraie fille quoi! 😊

 

Quel K (grade et stade si tu le souhaites) ?

Réponse : Carcinome infiltrant grade 3 (sein) avec atteinte de la chaîne ganglionnaire… 4 ganglions metastasés.

 

Quand a t il été découvert ? Quel age avais tu ?

Réponse :  J’avais 28 ans lors de la découverte de la maladie.

 

Dans quelles circonstances a t il été découvert ?

Réponse :  Mon chéri et moi étions en protocole de FIV afin d’avoir enfin un bébé après plusieurs années d’essais infructueux… Pendant 14 jours je me suis administré les hormones nécessaires à l’induction de mon ovulation. J’ai senti 2 boules dans mon sein droit qui me faisait de plus en plus mal mais je pensais à des mastoses dues aux injections. Après le transfert d’embryon, les boules étaient toujours là, palpables, dures et douloureuses… 14 jours plus tard je n’étais pas enceinte… Jai alors pris rdv chez mon gynéco pour un bilan annuel, et pour lui parler de mes douleurs dans le sein droit. Il m’a alors prescrit écho et mammo, mais possibilité de rdv qu’un mois et demi après et franchement je n’étais absolument pas inquiète donc pas pressée!

Un mois et demi après, nouvelle Fiv en vue, donc beaucoup d’excitation! Mon rdv d’écho et mammo m’a remis les pieds sur terre… Pas de Fiv… Et jai vite compris aux grimaces du médecin et de son air sinistre que c’était grave…

2 jours plus tard biopsie, 10 jours après rdv chez le gynéco, je m’attendais à la sentence… Mais le mot « CANCER » m’a anéantie… 😱

 

Si tu es en cours de traitement, ou en rémission (depuis combien de temps ?)

Réponse : Je suis actuellement sous hormonothérapie depuis 1an et demi et encore pour 8 ans et demi… Tamoxifene 1cp par jour et Zoladex 1 injection toutes les 4 semaines.

 

Peux tu nous résumer ton histoire de K fighteuse?

Réponse :  Après l’annonce du cancer, il a fallu digérer la nouvelle… Et puis j’ai pensé à mes proches, je ne pouvais pas leur laisser voir ma détresse et ma peur, sinon comment allaient ils pouvoir m’aider et être positifs? J’ai alors essayé d’être toujours positive, et de parler ouvertement de la maladie, afin que les autres ne se sentent pas mal à l’aise en ma présence et voient que j’étais prête à me battre!

 

Quels traitement as tu eu ?

Chimio:  3 Fec 100 et 3 taxi tête

Radiothérapie: 25 séances de tomotherapie

Opération :  Mastectomie à droite avec ablation de la chaîne ganglionnaire 1 mois après l’annonce du k. Puis 1 an et demi après ablation du sein gauche à ma demande et reconstruction bilatérale avec pose de prothèses provisoires dans un premier temps, puis 3 mois après pose des prothèses définitives.

 

Quelles astuces en lien direct avec le K as tu envie de partager ?

1/ Chimio :

J’ai mis le casque réfrigérant à chaque séance mais j’ai pourtant perdu l’intégralité de mes beaux cheveux qui m’arrivaient aux fesses depuis des années… 😖

Mais je les ai coupés par étape, dans un premier temps aux épaules et un soir mon amoureux m’a tondu la tête… Je le conseille car perdre des cheveux longs par poignées doit être encore plus perturbant…

Je prenais également tous mes traitements anti émétiques en systématique je n’attendais pas de me sentir vaseuse pour les prendre et à part les 2 premiers jours je n’étais pas trop mal.

Comment vivais tu la veille, le jour meme, les jours d’après chimio ? et quelles étaient tes astuces ?

Réponse: La veille des chimios je mangeais plus léger, toujours un peu d’appréhension, mais j’y allais avec le sourire et le sentiment que le combat avançait et mon plus grand plaisir était de faire le décompte après chaque séance!

J’y allais accompagnée avec amis, famille ou conjoint.

N’hésitez pas à demander une petite séance avec la socio esthéticienne, on passe un bon moment.

2/ Hôpital :

Dans l’ensemble tout c’est bien passé au niveau de ma prise en charge à l’hôpital, cependant je regrette le manque d’informations… Étant infirmière je posais des questions qui semblait déranger parfois…

N’hésitez pas à poser toutes les questions que vous vous posez et exigez des réponses claires!

3/ Medicine “parallèle” :

J’ai vu une magnétiseuse dès l’annonce du cancer. Elle m’a aidé à gérer mes angoisses, mes douleurs et les brûlures liées à la radiothérapie.

J’ai également vu une acupunctrice homéopathe qui m’a permis de vivre mieux les effets secondaires de la chimio et encore aujourd’hui pour les bouffées de chaleur ou autres problèmes liés a l’hormonothérapie.

Puis kiné pour la rééducation de mon bras.

 

Que faisais tu pour te changer les idées / te vider la tête (avant chimio , operation & co) ?

Réponse: J’ai beaucoup joué à une application sur mon telephone ou je pouvais gérer une petite ferme virtuelle ca me changeait les idées!

Et puis j’ai découvert la pâte Fimo et jai commencé à faire des badges pour mes collègues de l’hôpital, grâce à ca je ne voyais pas les journées passer! 😊

 

Quelles astuces pratico-pratiques “bien être / beauté” peux tu nous conseiller ?

1/ Beauté (ex: crèmes, vernis, cicatrices, huiles…) :

Réponse: J’ai adoré les produits de la marque VEA, pour les ongles pour la peau ils m’ont fait beaucoup de bien.

J’ai pris grand soin à me mettre du vernis au silicium et anti uv en permanence j’ai pourtant perdu tous mes ongles… Mais je le conseille +++

Pour la cicatrice quand elle devient moins douloureuse il ne faut pas hésiter à vous masser pour éviter les adhérences.

2/ Look :

Réponse: J’ai toujours été une fille coquette mais la maladie m’a rendue encore plus féminine! J’avais l’impression de devoir me maquiller d’avantage et d’essayer d’être toujours jolie, pour moi bien sur mais pour les autres et avant tout pour mon homme… Plus de sein, plus de cheveux, il était hors de question qu’il arrive à la maison et découvre une femme au teint cireux et qui se laissait aller…

3/ Quotidien :

Réponse: J’ai repris une petite activité sportive après la fin de la chimio, une séance de gym douce une fois par semaine.

4/ Problèmes de cheveux :

Réponse: Mes amis s’étaient cotisés pour m’offrir une magnifique perruque car tous savaient à quel point je tenais à mes cheveux… Je l’ai mise une semaine lors de vacances et puis ca a été terminé! J’ai acheté beaucoup de foulards très colorés chez naf naf et je les assortissaient à mes tenues et à mes rouges à lèvres!

 

Etais-tu soucieuse du regard des autres ? Avais tu peur que leur regard change ? Que faisais tu pour le contrer ?

Réponse: Certains regards m’ont blessés, j’avais l’impression d’être contagieuse… Mais d’autres étaient tellement bienveillants… Un petit clin d’œil de la part d’une dame me laissait penser « courage je suis passée par là, tu vas t’en sortir… »

 

Quelles sont les phrases “pépites” / pieds dans le plat (dont tu te rappelles) qu’on a pu te dire pendant le K et qui auraient pu t’être évitées ?

Réponse: Un cancer du sein? Mais c’est rien! La voisine a eu ca et elle va très bien!

T’inquiete pas les cheveux ça repoussent! 😕

Mon neveu 6 ans trop chou, un jour où j’avais la perruque: « on voit bien que tu n’es pas comme nous tata tu n’as pas les cheveux là (en me montrant les pattes au niveau de ses oreilles!!! 😅)

 

Comment tes proches t’ont ils accompagné ?

Réponse: Mes parents habitent à 700km mais ils ont été très présents, ils sont venus dès qu’ils le pouvait.

Ma Soeur et pharmacienne attitrée a été un de mes plus grands soutiens, venant avec moi aux rdv ou à la maison pour me changer les idées.

Ma meilleure amie kiné attitrée lol qui habite également à 700km est venu tous les mois passer quelques jours près de moi.

Mes amis toulousaines qui m’ont apporté beaucoup d’amour et de courage.

Et avant tout mon amoureux… L’homme le plus merveilleux qui soit… Il s’est occupé de moi comme personne, il m’a lavée quand je ne pouvais plus rien faire après mon opération, il m’a maquillée, vernis les ongles des pieds à l’hôpital en mettant des doliprane entre mes orteils en guise d’ecarteurs de doigts de pied! Ce qui faisait mourir de rire les infirmières!!! Il m’a massé les pieds tous les soirs avec des huiles essentielles apaisantes, il m’a écouté me plaindre et lui dire à quel point j’avais peur de mourir sans jamais me montrer sa propre peur, il a essayé de me redonner le sourire en toutes circonstances et à ete mon pilier…

 

Et quels seraient les conseils que tu pourrais donner aux proches qui accompagnent un K fighteur ?

Réponse: Restez vous même, ne soyez pas mal à l’aise, laissez la personne malade vous guider, mais ne lui donnez pas le sentiment que tout a changé dans vos yeux…

 

Te renseignes tu sur le K sur internet ?

Réponse: Non, car on lit tout et n’importe quoi sur le net c’est le meilleur moyen de se faire de très grosses frayeurs!!!!

Après le site de Lily sohn est très cool et dédramatise, ca c’était de la bonne lecture sur le k! 😄

 

Qu’est ce que le K a changé dans ta vie …? Par exemple: ta vision du monde, des priorités, de tes essentiels, recentrer ton entourage, dans ton travail, ta philosophie …

Réponse: Je profite encore plus de la vie!!! Je suis une fetarde, j’aime ma famille et mes amis j’essaie donc de profiter d’eux au maximum et de faire ce que j’aime.

Je compte également me reconvertir niveau professionnel, je commence bientôt une formation en lien avec l’esthétique et souhaite m’occuper de femmes malades et en plein traitement type chimio.

Je me suis également prise en main: régime, sport et je me sens bien mieux dans mon corps et dans ma tête!

 

Champs libre 😉 raconte nous ce que tu souhaites qui ne se trouverait peut etre pas dans mes questions :

Réponse: J’ai rencontré beaucoup de femmes atteintes de cancer pendant ma maladie, certaines personnalités incroyables comme Marine de Nicola, également une amie parisienne avec qui nous nous étions perdu de vue et qui est tombée malade 2 mois avant moi et qui m’a incroyablement aidé à anticiper tous les traitements et les effets secondaires… et encore maintenant, je les appelle mes sœurs de combat, on peut tout se dire et tout entendre de quelqu’un qui a vécu cette meme épreuve, et cela aide à avancer. J’aime à penser que si mon expérience permet à une quelqu’un de se rassurer ou de positiver alors elle n’aura pas été vaine… 😊

Merci pour ton blog plein de positive attitude!!!

Amélie

 

———-

 

Si vous aussi vous souhaitez partager votre histoire envoyez nous un email à:  interview@thefightingkit.com.com

Plein de belles pensées positives.

A très vite.

Charlotte

Pas de commentaire

Laisser un commentaire