• Panier vide
Remonter

The Fighting Kit

Home / Astuces / Astuces traitements / Le stress des exams …

[:fr]

Comme avant le bac, le stress des exams après Mister K  !!!

Hello,

Un jour mon oncologue préféré m’a dit que les traitements étaient terminés, que j’étais en rémission …. Et là bizarrement je n’ai pas sauté de joie …

Pourquoi… c’est pourtant tout ce que j’attendais … que ça s’arrête enfin , moi si “positive” pendant la bataille, là je suis au bord des larmes … Je ne peux pas me réjouir, j’ai honte de ne pas me réjouir, j’ai la chance d’en être “sortie”… mais… j’arrive pas trop à y croire  j’ai déjà peur que ça revienne, et j’ai surtout peur de ce qui va venir après, tout ce que je dois reconstruire …

Tout sportif de haut niveau, ce que je ne suis pas vraiment (!), connait bien le phénomène de « catalepsie« . Après une épreuve où tous les muscle, le mental, l’âme, ont été sollicités au-delà de l’ordinaire, le corps et l’esprit souvent se bloquent dans une forme de tétanie irrationnelle qui ne laisse plus aucune place à la joie .
Les garçons qui me lisent, et peut-être quelques filles, iront sur You-tube voir l’exploit irréel de Bob Beamon aux J.O de Mexico 68 pour constater comment cet athlète s’est littéralement effondré après sa performance inouïe (8m90 au saut en longueur, saut jugé impossible jusqu’à cette évidence : il venait de le faire et il s’écroule !)…
Voilà peut être l’explication de mon blues aux confins de la tétanie, à l’annonce de la fin de mes traitements.

Mon esprit fuse , j’ai mille idées à la seconde mais complètement en vrac, et le truc qui revient de plein fouet c’est: ne te projette pas trop, ne reve pas trop, car si Mister K revient, il va encore tout sapper …

Ce sentiment hyper désagréable, s’estompe heureusement avec le temps, plus les jours , les mois, passent, plus les souvenirs “dark” laissent place à la vie, aux projets, à la reconstruction :  la vraie !

Mais quelques évènements vous replongent dans cette neurasthénie:

LA PREMIERE:

–       la moindre douleur, qui vous fait penser RECIDIVE, y compris la micro douleur du bout de l’orteil, qui vous dit merde, même les endroits les plus improbables ne sont pas à l’abri de Mister K !   (dans ces cas là , ne laissez pas l’angoisse s’installer, appeler votre oncologue pour vous « rassurer », demandez un examen pour vous apaiser ! Le stresse ne doit plus envahir la vie des ex fighteurs)

LA PLUS IMPORTANTE:

–       le stress des exams !

Comme vous l’avez compris, je suis en rémission depuis Septembre 2014 , youpi  🙂 ! Mais je suis suivie comme du lait sur le feu tous les 3 mois pendant encore 1 an, puis après ce sera tous les 6 mois pendant encore 3 ans, et après ça tous les ans pendant 5 ans, mais tel que c’est parti je pense que ce sera pour un bon bout de temps 😉

>> donc autant vous dire que le « stress des exams » j’ai un peu le temps de m’y habituer …

Bref , quoiqu’il en soit je suis dans ma semaine d’exams … et je suis comme qui dirait tétanisée par la frousse, la frousse c’est gentil, je suis paralysée, par cette terreur qui renait … Et je suis, avouons le d’une humeur de chien avec mes proches …

Les jours avant exam votre tête bouillonne, et là je me refais tout le film noir … ça fait 9 mois que je suis REMISE, ça fait 9 mois que je remets de l’ordre dans ma vie, que j’ai mille projets qui se bousculent dans ma tête, que je revis « Presque » normalement, et là j’ai vraiment les jetons que cette merde de K vienne à nouveau tout détruire …

Aucun mot de mes proches ne m’apaise, car la vérité c’est que tant qu’on a pas les résultats en main, rien ne peut soulager cette angoisse, j’ai lu que c’était “normal” que toute personne ayant vécu la guerre du K souffrait de cette angoisse qui vous anéantit, c’est normal alors … Mais c’est dur, c’est dur parce que cette guerre a déjà détruit tellement de choses sur son passage (ma fertilité, mon insouciance…), mais elle m’a aussi renforcée, je suis prête à déplacer des montagnes depuis, j’ai une rage de vivre sans précédent, je ne veux pas que les rêves que je tente de construire s’arrêtent à nouveau…

Je pleure, je me ferme comme une huitre, je suis violente avec ceux que j’aime, ils comprennent sans comprendre, ils veulent tant me rassurer… je sais qu’ils ont peur eux aussi, mais je n’arrive pas à leur donner la clé pour m’aider à faire passer cette attente de manière plus paisible …

Mes « astuces » pour tenter de “rationaliser” le non maitrisable :

–       me bourrer de cachetons / anxiolitiques (prescrits par mon psy of course : pas d’auto médication) !

–       méditer (avec Petit Bambou par exemple 😉 )

–       lever un peu le pieds car je ne suis bonne à rien tant que le Scanner / IRM / echo / tep scan n’auront pas parlé

–       attendre « impatiemment », on serrant les dents, l’ouverture de mon résultat d’analyse de sang et voir ou en est mon fameux CA125: « l’ami » des K fighteuses de l’ovaire (qui doit etre en dessous de <35)

–       me faire du bien , appeler Véro et ses doigts de fée pour m’apaiser

–       voir mon psy pour hurler ma crainte, et au passage lui hurler dessus, ça libère 😉

–       boxer jusqu’à perdre haleine !!!

–       rejouer à Candy Crush, ça faisait longtemps !!!!

–       m’abrutir devant des films débiles / joyeux / girly

–       écrire ce post 😉

>>> attendre que ça passe…. en espérant une belle nouvelle , pour repartir encore plus forte, encore plus positive, encore plus en rage de vivre ! et déplacer non plus 1000 mais 100000 montagnes !!

Il faut donc faire preuve de patience alors … (hum … facile à dire)

Peut être suis je remise depuis trop peu de temps, mon psy me dit qu’au fil du temps ces angoisses s’amoindrissent, plus les résultats seront bons, vivement dans 10 ans 🙂 !!!

BTW: je ne sais pas ce que vous en pensez mais je crois qu’après la visite de Mister K, on n’a plus peur de vieillir ! au contraire moi je me réjouis à l’idée paradoxale de gagner un an de plus au fil du temps ! ce sera toujours une victoire et un beau symbole d’affronter le temps qui passé ! Du coup j’adore mon anniversaire !!!!

P.S: j’ai écrit ce post dans la phase avant résultats, j’ai le résultat de mon scan et de mon CA125: 6.5, depuis hier >> verdict : RAS , je n’ai pas changé les premiers mots que j’avais écrits sous le fardeau de la peur, volontairement, car après mes résultats je suis vraiment soulagée , mais je peux vous dire que je ne faisais pas la maligne (comme vous avez pu le lire), et dans 3 mois ce sera rebelotte pour l’énorme pic de stress !

Depuis hier, j’ai repris le lead et je suis à block pour déplacer ces fameuses 1000000 montagnes !!! Life goes on again !

Belle journée à toutes et tous.

Charlotte

[:en]Like before the SAT, the stress of the exams after Mister K!!!

Post-18-AFTER-stress-of-exams

Hello,

One day my favorite oncologist told me that the treatments were finished, that I was in remission…and strangely i didn’t jump for joy…

Why… it is however all that I was waiting for… that it stops finally, I « so positive » during the battle, there I am close to tears …I cannot be delighted, I am ashamed about not being delighted, I am lucky enough to have « survived » it… but…. I cannot believe it I am already afraid that it will return, and I am especially afraid of what is going to come later, all that I have to reconstruct …

Every high-level sportsman, what I am not really (!), knows well the phenomenon of « catalepsy ». After an event where all the mental, the soul,the muscles were requested beyond the ordinary, the body and the spirit often jam in a shape of irrational craziness which leaves no more place to the enjoyment.The boys who read me, and maybe some girls, will go on YouTube to see Bob Beamon’s unreal exploit in the J.O of Mexico in 1968 to notice how this athlete literally collapsed after his incredible performance (8m90 in the long jump, the jump considered impossible until this obvious fact: he had just made it and he collapses!)? Here maybe the explanation to my blues at the borders of craziness, do the announcement of the end of my treatments.

My spirit is running around through all sides, I have one thousand ideas at the second but completely bulk, and the thing that returns quite hard is: do not project too much, do not dream too much, because if Mister K returns, he will blow everything away…

This unpleasant feeling, becomes blurred fortunately with time, the more days, months, pass, the more the  » dark  » memories give way to life, to the projects, to the reconstruction: the real!

But some events dive you into this neurathesnia :

THE FIRST:

–      The slightest pain, which reminds you RECURRENCE, including the smallest pain at the end of the toe, which tells you shit, even the most improbable places are not shielded from Mister K! (In these cases there, « to reassure » do not let the anxiety settle down, call your oncologist, ask for an examination to calm yourself down! Stress should not invade any more the life of ex fighters)

THE MOST IMPORTANT:

–      the stress of the exams !

As you have understood, i am in remission since September 2014, youpi ! But i am happy as milk on the stove every 3 months during 1 year, and after it will be every 6 months during 3 years, and then it will be every year during 5 years, so as far as i’m concerned this feeling will remain with me

> so the « stress of exams » I will have time to get used to it

In brief, Here I am in my week of exams… and I am paralyzed so to speak by the fright, the fright it is kind, I am paralyzed, by this terror which reborns…And I am, let me admit it in a rotten mood with my close friends…

Days before exam your head bubbles, and there I recover all the details of this dark movie… it has been 9 months since I am BACK, it has been 9 months since I set my life in order, that I have one thousand projects in my head, which I saw again  » almost  » normally, and there I am really scared that this shit of K again comes to destroy everything …

No word of my close friends / relations calms me, because the truth it is that as long as we have not the results in hand, nothing can relieve this anxiety, I read that it was « normal » that every person having lived the war of K suffered from this anxiety which annihilates you, it is normal then …But it is hard, it is hard because this war has already destroyed so many things on its passage (my fertility, my carefreeness), but it also strengthened me, I am ready to move mountains since then, I have an unprecedented passion for life, I do not want that the dreams that I am trying to build stops again …

I cry, I am closed as an oyster, I am violent with those who I love, they understand without understanding, they so much want to reassure me I know that they are afraid too, but I do not manage to give them the key to help me to make me cross this wait in a more peaceful way …

My« tips » to try to « rationalize »the non controllable :

–      fill myself with pills/ anxiolytc (prescribed by my shrink of course: no auto medication) !

–      meditate (withPetit Bamboufor example )

–      take it slow because I cannot do anything while the Scanner / MRI / echo / scanwon’t have talked

–      wait« impatiently », by clenching the teeth, the wrapping up of my results of my blood work and to discover where my famous CA125 stands : the « friend »of the K fighters of ovary (it should be below <35)

–      treat myself, call Véro and her magic fingers to relax me

–      see my shrink to shout my scare, and at the same time shout at him, it helps me

–       boxuntil i cannot breathe !!!

–      restart playing at Candy Crush, it’s been a while !!!!

–      daze in front of stupid / girly/ happy movies

–      write this post

>>> Wait that time passes…. by hoping for a good news, to restart even stronger, more positive, without even more love for life ! and to move to 1000 but 100000 mountains!!

We shall be patient(hum easy to say)

Maybe I am backsince too little time, my shrink tells me that over time these fears decrease, more the results will be good, cannot wait to be in 10 years !!!

BTW:I do not know what you think of it but I believe that after the visit of Mister K, we are not afraid of getting old! On the contrary I am delighted in the paradoxical idea to win one year more with time! It will always be a victory and a beautiful symbol to face the time that passed! so now I adore my birthday!!!!

I wrote this comment in the phase before results, I have the result of my scan and my CA125: 6.5, since yesterday > > verdict: Nothing, I did not change the first words which I had written under the burden of the fear, voluntarily, because after my results I am really relieved, but I can tell you that I wasn’t playing smartass (how you were able to read it), and in 3 months it will be same thing again for the enormous peak of stress!

Since yesterday, I resumed the lead and I am in block to move these famous 1000000 mountains!!! Life goes on again !

Beautiful day to all of you

Charlotte

[:]

9 commentaires

Laisser un commentaire