• Panier vide
Remonter

The Fighting Kit

Home / Astuces / Astuces beauté & bien-être / Chapitre Food addiKt ….

[:fr]

Mes quelques astuces Food addikt  !!!

Hello,

Je me rends compte que je n’ai pas assez parlé de nourriture … et ça c’est franchement une erreur de ma part , car ça représente un gros chapitre de mon K et de ma vie d’aujourd’hui … Je ne vous cache pas que je suis plus spécialisée en conseils look / beauté girly, mais j’ai quand même réussi à bien étudier la question depuis tout ça…

Ce post sera donc divisé en 2 parties :

  • pendant les traitements
  • après (lié à mon K / qui a largement touché les intestins je le rappelle)

Avant l’irruption de Mister K dans ma vie, je n’avais jamais vraiment été confrontée aux problèmes de nourriture… Naturellement très mince (bah oui faut bien que j’ai un peu de bol quand même), je ne me privais pas et mangeais de tout, notamment pas mal de #pornfood // junkfood , mais ça c’était avant !!

Mais le jour où la chimio et les nombreuses opérations (x6) pointèrent leur nez, disons qu’un nouveau régime s’imposa , le voici:

1)   “REGIME” POST CHIMIO:

Contre toute attente, et malgré tout ce qu’on peut lire au sujet du “SUCRE”, chaque soir après mes chimios:

A/ réflexe en arrivant chez moi un immense VERRE de Coca Rouge plein de glaçons !

B/ mon instinct animal me poussait à désirer un énorme Mac DO bien gras pour diner, suintant d’huile de palme (beurk) et le pompon: un dessert nappé de caramel / chocolat hyper sucré !!

Donc au placard toutes les histoires qu’on peut lire sur le Sucre; ma priorité était de manger ce qui me faisait plaisir, d’autant plus que j’avais perdu beaucoup de poids et que j’étais épaisse comme un coton tige !

  • après de nombreuses discussions avec mon oncologue sur le SUCRE “problem” , nous sommes arrivés à la conclusion (enfin lui surtout) que rien n’était prouvé / démontré, que la lourdeur et la pénibilité des traitements du K en general ne justifiaient pas en plus une privation de plaisir dans ce monde de brut ! On pensera à la green attitude plus tard !!!
  • d’ailleurs, pas pour vous inciter, mais plutôt pour vous avouer ma plus grande faiblesse, cette même question se posa pour mon addiction au tabac, vu mon degrés d’anxiété (justifié) pendant presque 2 ans, l’arrêt du Tabac n’était pas franchement dans ma TO DO de priorités (bon le probleme c’est que maintenant je n’ai plus vraiment d’excuse , je suis complètement débile et accroc il va vraiment falloir arreter de toute URGENCE, toute astuce à ce sujet est la bienvenue …)

C/ les jours après CHIMIO : bon là, on ne va se mentir, c’était un peu moins la fête et l’orgie de bouffe …

Les lendemains (environ durant 4 jours après le CARBOPLATINE), disons que la faim n’était plus vraiment un sujet … Le problème était de gérer les nausées avec des aliments “tolérés” , ce programme supra réjouissant était principalement constitué de :

–       Coca Rouge glacé (si possible en l’ayant battu pour enlever les bulles, et le boire à petites gorgées)

–       Eau plate glacée

–       Sorbet (légers type : mangue, passion, framboise..)

–       Tomates fraiches (épépinées & sans peau) avec un filet d’huile d’olive et quelques olives noires

–       Des pommes coupées en lamelles et sans peau …

J’avoue que ça ne fait pas rêver, mais il faut faire avec les moyens du bord, car il n’était pas question de me mettre à jeun, compte tenu de mon poids de poulet, et des besoins de mon corps en énergie …

>>> super important !

comme on le sait la Chimio attaque toutes les cellules y compris les bonnes :(, et notamment peuvent être très violentes pour le foie , pour ça certains aliments sont très conseillés pour renforcer votre foie :

–       Artichauds

–       Radis noir

–       Et achetez de la Spiruline !!!!

 2)   “REGIME” POST OPERATIONS:

Comme chaque Cancer est très different, je rappelle que cette partie fait reference à mon Cancer : K de l’ovaire qui avait méthastasé un peu partout dans l’intestin, m’obligeant à arborer une STOMIE pendant 4 mois, et compte tenue de la lourdeur de mon operation (9h de chirurgie “on enlève tout”) j’avais perdu plus de 10kg, donc notez que les conseils « Food » qui vont suivre prennent en compte ces nombreux éléments 😉

A/ regime avec STOMIE / après operation (4 mois)

« Poids plume » devait reprendre des forces, « poids plume » pesait 46 kg pour 1m76, « poids plume » a une STOMIE haute (au niveau de l’intestin grele…), donc « poids plume » assimile très très difficilement la nourriture ! Aie !

Les astuces :

–       Manger ce qui vous fait plaisir en top priorité !!

–       Mais éviter : trop gras … trop fibreux (surtout)

–       Mon régime : énormément de féculents : pâtes / riz / pommes de terre = PDT / viandes blanches / poissons et des petits gateaux !

  • bon, c’est vrai qu’on peut vite se lasser des PDT tous les jours , du coup très occasionnellement je me laissais tenter par des tomates / courgettes épipinées et sans peau L, miam

–       pour reprendre du poids vraiment ! les poches de nutrition parentérale (voir mon post 14) m’ont vraiment beaucoup aidées… La stomie n’étant pas un compagnon très fiable pour prendre du poids…

–       les jus sur-proteinés (concentrés) aussi ! j’avais jeté mon dévolu sur FRESUBIN JUICY gout Cassis : vraiment le moins dégueu de toute sa catégorie après avoir tout testé ! (et c’est remboursé à 100% sur ordonnance)

B/ regime après STOMIE / peut etre à vie 🙁

Quand on m’a enlevé cette foutue STOMIE (poche), ce fut comme une renaissance, cette objet pour “mon bien” mais de torture fut avec la perte de ma fertilité, les 2 plus gros traumatismes de mon K. Surtout car la STOMIE demande une grande estime de soi, car cet objet de malheur est vraiment une atteinte à votre dignité, même si j’avais trouvé toutes les alternatives possibles et imaginables pour la cacher autant que possible, et la prendre avec le “sourire” je dois avouer que ce n’était pas tous les jours faciles, et très difficile à dompter … Bref, maintenant qu’elle n’est plus là :

Mon alimentation a du s’adapter. Lors de la “remise en continuité”, il faut compter au moins 1 mois avec une alimentation de bébé, pour réadapter vos intestins , purée de PDT & carotte, bouillon sans rien du tout par exemple !

Le problème que je dois admettre, en tout cas dans mon histoire, est que ce régime n’a pas pu beaucoup changer depuis cette “nouvelle vie”, aux dires de mon onco préféré, c’est possible que mon régime à vie ne soit pas très varié, car les raisons sont assez faciles à déduire je ne compte pas vous faire un dessin … Bref :

Au menu :

MISE AU “PRESQUE” GREEN :

Pendant la bataille, l’heure n’est pas vraiment à la privation, ni au chamboulement de votre alimentation favorite , en revanche lorsque les lendemains qui chantent, chantent enfin, il est temps de faire le vide dans vos placards et vous mettre au “vert” (façon de parler // car les aliments verts sont souvent très fibreux donc pas vraiment adaptés à mon K). Je crois qu’après une telle épreuve, il faut revoir son hygiène de vie et son hygiene alimentaire, pour maximiser vos chances de récupérer une énergie encore plus saine, pour affronter votre nouvelle vie avec plein de bonnes choses (malheureusement manger bien / bio & bon, ça a un certain coût, mais c’est indispensable !)

–       je rêverai de me mettre en green green, mais disons que les fibres ne sont toujours pas mes copines & je crois qu’elles ne le seront jamais plus….

–       en revanche, depuis que je suis en rémission, j’avoue que j’aspire à une hygiene de vie très “healthy” // maintenant que les traitements sont derrière moi, j’espère pour toujours ;), j’évite au maximum les cochonneries

  • FINI LA JUNK FOOD / LES GATEAUX EN BOITE
  • J’achète du BIO

IMPERATIF :

APPRENEZ A CUISINER !

ACHETER BIO !!! (Mon ami AdlG. Est agriculteur et je garantis qu’en l’écoutant il n’ ya plus aucun doute !! )

  • Si vous aimez les gateaux ! faites les vous memes ou allez acheter une religieuse à la patisserie , plus de gateaux en boite c’est trop nuisible
  • Tous les soirs je concocte de bons plats : viandes blanches (bio élevée en plein air très important), poissons, PDT sous toutes leurs formes, pates , riz Bio, viande rouge (de temps en temps / pas trop souvent Bio si possible) malheureusement sans trop de fruits et de légumes à mon grand désespoir , ou alors épépinés et sans peau (pratique)

LES LEGUMES TOLERES (après un K comme le mien):

>> Carottes, avocats, PDT, Pommes, Poires, Artichauds, Radis Noir, Bananes, Kiwi

  • Plus jamais une goutte d’alcool, sauf une fois par mois un verre de blanc pour le kiff (mais ça ne me réussit pas du tout) // ou ma nouvelle lubie estivale, une délicieuse Pina Colada avec très peu d’alcool, je suis de toutes façons saoule après 3 gorgées
  • Du sport : boxe / de la médiatation (téléchargez l’appli « Petit Bambou » c’est génial, facile et ludique !!! )
  • Voir mon homéopathe régulièrement pour qu’il me donne des boostants naturels
  • Seul hic je fume encore … 🙁

DE « BONNES » VITAMINES:

– les fruits sont évidemment essentiels, achetez un blinder pour ceux qui tolèrent les fruits et faites vous des smoothies !

– la Vitamine D

– allez voir un homéopathe 😉  !!

 >>> il est vivement conseillé de consulter un diététicien pendant & après le K, ça peut vraiment vous aider à adapter votre alimentation , pensez y 😉 (demandez à votre oncologue de vous diriger vers un pro qu’il connait bien)

Merci d’avoir pris le temps de me lire 🙂

A très très vite.

Charlotte

[:en]

 

My few Fooding Tips !!!

POST17-KIT-FOODING

Hello,

I realize that I did not speak enough of food and that it is frankly an error of me, because that represents a big chapter in my K and in my life of today …I won’t hide that I am more specialized in advice in looks / girly beauty, but I also managed to study well the question since all this …

This post will be divided into 2 parts:

–    During treatments

–    after (connected to my K / which widely affected intestines I remind)

Before the raid of Mister K in my life, I had never been confronted with the problems of food …Naturally very thin (bah yes there needs to be some luck somewhere), I would eat anything, in particular #pornfood // junkfood, but that was before!!

But when the chemo and the numerous operations ( x6 ) pointed their nose, let us say that a new diet was imperative, here he is:

1)  DIET POST CHEMO:

Contrary to all expectations, and nevertheless what we can read about the« SUGAR » , every evening after my chemo:

A/ reflex when arriving at home a huge GLASS of Red Coke full of ice cubes!

B/my animal instinct urged me to wish for an enormous MacDonald’s have for dinner, oozing from palm oil (yuk) and the cherry on the cake: a dessert coated with caramel and sweet chocolate!!

So in the cupboard all the stories which we can read on Sugar; my priority was to eat what pleased me, especially as I had lost a lot of weight and especially as I was thick as a cotton stalk

– After numerous discussions with my oncologist about the SUGAR « PROBLEM », we arrived at the conclusion (finally he especially) that nothing was proved / demonstrated, that the heaviness and the hardness of the treatments of K generally did not justify to not please ourselves in this though world! We shall think of green attitude later!!!

-Moreover, not to incite you, but rather to admit my biggest weakness, the same question arose for my addiction in tobacco, seen my degrees of anxiety (justified) during almost 2 years, the stop of Tobacco was not frankly in my TO DO’s of priorities (well the problem it is that now I really have no more excuse, I am completely stupidly addicted and I really need to stop urgently, any trick on this matter is welcome)

C/ The days after Chemo : well let’s not lie to each other, it was less fun and less food…

The days after ( it would last 4 days after Carboplatine) let’s say that hunger wasn’t really a subject…The problem was the nausea with « tolerated »food, this very fun program was composed by :

      RED coca cola with ice (if possible without bubbles, i would shake it as much as possible and would drink it slowly)

      Mineral water iced

      Sorbet (light type: mango, passion fruit, raspberry)

      Fresh tomatoes (without pips and skin) with a little bit of oil and black olives

      Sliced apple without skin

I admit that it doesn’t make anyone dream, but it is necessary to make do with what is at hand, because it was not imaginable for me to be on an empty stomach, considering my weight of chicken, and needs for my body in energy …

>>> super important !

As you know the Chemo attacks all the cells including the good ones :(, in particular can be very violent for the liver, for that certain type of food is very recommended to strengthen your liver:

      Artichokes

      Black radish

      And buy Spirulina !!!!

 2)  DIET POST SURGERIES:

As every cancer is very different, i remind you that this part is linked to my cancer : K of the ovaries who had spread itself all over my intestin, pushing me to wear / carry a STOMA during 4 months, and since my surgery was quite though ( 9 hours of surgery where « they took it all away ») I had lost more than 10 kilos, so please bare in mind that the FOODING advices below where to fit this situation

A/ Diet with STOMIE / after surgery (4 months)

« Feather Weight »had to strenghten up, « feather weight »was 46 kg for 1m76« feather weight »has a high STOMA located next to the small intestine, so« feather weight »couldn’t really digest anything! Aie !

The tips :

–      Eat what makes you happy as a priority!!

–      But avoid : too fat…or too many fibers (most importantly)

–      My Diet : énormément de féculents : pasta / rice / potatoes= PTT / white meat / fish and small cakes !

  • well it’s true, that you get very quickly bored with PTT everyday, so very occasionally i would have tomatoes / zucchinis without pips and skin, miam.

–      To get on weight ! the nutrition pocket ( see my post 14) really helped me…the Stoma isn’t a realiable friend to get on weight….

–      The proteinate juices also! aussi ! I fell for FRESUBIN JUICY taste blackcurrant : was the less distasteful of all its category after having tasted them all! ( and it is 100% reimbursed if you have it prescribed))

B/ Diet after STOMA / maybe for life

Ever since they took away this damn STOMA ( pocket), it felt like a reborn, this object that was their for my « good »but was a torture was with the loss of my fertility, the 2 biggests traumas of my K.

Especially because the STOMA asks for a high self esteem, because this object of misfortune is really an infringement on your dignity, even if I had found all the possible and conceivable alternatives to hide it as far as possible, and to take it with the « smile » I have to admit that it was not every day easy, and very difficult to tame …In brief, now that it is not any more there:

My food had to adapt to it. During the  » back to shape « , it is necessary to count at least 1 month with baby food, to readjust your intestines, mashed potatoes and carrot, broth without absolutely nothing for example!

The problem which I have to admit, in any case in my story, is that this diet hasn’t changed a lot change since this  » new life « , according to my favorite oncologist, it is possible that my diet for life is not highly varied, the reasons are rather easy to deduct I don’t plan to draw a picture for you …In brief

To the menu:

PUT to « ALMOST » GREEN:

During the battle, the hour is not really for the hardship, nor for the shake-up of your favorite food, on the other hand when the brighter future sings finally, it’s time to make the space in your cupboards and to put yourself to the « green » (way of speaking // because the green food is often very fibrous so not really adapted in my K). I believe that after such an event, it is necessary to to revise its lifestyle and its food hygiene, to maximize your chances to get back to an even healthier energy, to face your new life with a lot of good things (unfortunately to eat well / organic and good, that has a certain cost, but it is essential!)

– I shall dream to put myself in green green, but let us say that fibers are not always my friends and I believe that they will never be it anymore….

  • STOP to JUNK FOOD / No more cakes in boxes
  • I buy Bio now

–      Ever since I am in remission, I have to admit that I am attracted to much a healthier lifestyle / now that the treatments are behind me, i hope for always 😉 I try as much as possible to not eat junk food.

IMPERATIVE

LEARN TO COOK!

BUY bio food! !!! (My friend AdlG. is a Farmer and I guarantee that by listening to him there are no more doubts!!)

– If you like cakes! Make them yourself or go and buy them from the pastry shop, cakes in box are too harmful

– Every evening I cook good dishes: white meats (bio free-range very important), fishes, PTT under all their forms, pasta, Organic rice, red meat (from time to time / not Too often organic if possible) unfortunately without too much fruits and vegetables for my big despair, or then deseeded and without skin (practical)

THE TOLERATED VEGGIES (after a K like mine):

>> Carrots, avocados, PTT, Apples, Pears, Artichokes, Black Radish, Bananas, Kiwi

– Never more a drop of alcohol, except once a month a glass of white wine for the pleasure of it (but isn’t a success at all) // or my new summer whim, a delicious Pina colada with very little alcohol, I am drunk in any case after 3 sips

  • Sport : boxing / Meditation (download the appli« Petit Bambou »it’s great, easy and fun !!! )
  • See my homeopath frequently so that he can give me some natural boosters
  • Only problem i still smoke…

Some « GOOD »VITAMINS:

– Fruits are of course essential, buy a blender for those who tolerate fruits and make yourself some smoothies !

– VITAMIN D

–    See a homeopath 😉 !!

–     >>> it is recommended to go and see a Dietitian during & after the K, it can really help you to adapt your food habits, think about it ( ask your oncologist to recommend a pro that he knows well)

Thank you for having taken the time to read me

See you very very soon

Charlotte

[:]

Pas de commentaire

  • antoine3 années ago

    répondre

    Merci Charlotte pour ce post qui est à la fois » Aie Aie Aie » mais aussi réconfortant. Suite à mon opération et à la chimio, j’ai de gros problèmes digestifs, pudiquement appelés « besoins impérieux »en un mot « Poussez vous des toilettes je suis big prioritaire ». J’ai eu la chance d’échapper à la stomie qui faisait partie des risques qui me terrifiaient. Il y a des jours où je me dis que socialement la poche est plus facile à gérer que ces diarrhées incontrôlables. Bon aucune des solutions n’est agréable, il faut faire avec son problème. Mon kit actuel c’est le kit change bébé qui me permet d’oser prendre le risque de sortir de chez moi, munie en plus d’un plan des toilettes .Le régime sans fibres n’est pas toujours facile à gérer mais aujourd’hui je me sens moins seule et donc moins inquiète. Merci pour cette brassée de courage.

Laisser un commentaire